L'école à l'étranger

L’École Asie-Pacifique dévoile l’exposition « Découvrir les pierres : Rubis & Saphirs »

Le deuxième campus permanent hors de Paris de L’École des Arts Joailliers propose au public de découvrir l’univers méconnu de la joaillerie, grâce à un ensemble d’activités éducatives comprenant cours, conférences et une nouvelle exposition immersive, sur un sujet inédit.
 
Hong Kong - 4 juin 2020 – L’École des Arts Joailliers Asie-Pacifique, dont la mission première est de diffuser la connaissance, le goût et la culture de la joaillerie, est heureuse d’annoncer l’inauguration de sa nouvelle exposition intitulée « Découvrir les pierres : Rubis & Saphirs », ouverte au public du 10 juin au 30 septembre 2020. Depuis l’ouverture de son campus permanent à Hong Kong en novembre dernier, L’École Asie-Pacifique a déjà accueilli des milliers d’étudiants dans ses cours, conférences ou expositions et s’apprête à offrir au public une nouvelle opportunité de découvrir toute la splendeur des pierres précieuses.
 
« Nous adressons toute notre reconnaissance à nos élèves – nouveaux venus ou fidèles de toujours – pour leur curiosité, leur enthousiasme et leur soutien indéfectibles depuis que nous avons ouvert nos portes à Hong Kong, il y a six mois. Avec cette nouvelle exposition, « Découvrir les pierres : Rubis & Saphirs », nous surprenons une fois de plus le visiteur en l’emmenant dans un périple étonnant qui prend pour point de départ la beauté intérieure secrète des pierres précieuses. Ce parcours en immersion, qui va de la géologie à la gemmologie et à la photographie en passant par la science, la minéralogie et bien plus encore, permet au visiteur de porter un regard neuf sur les multiples facettes des arts joailliers », a déclaré Élise Gonnet-Pon, Directrice générale de L’École des Arts Joailliers Asie-Pacifique à Hong Kong.
 
Les visiteurs partent à la découverte des rubis et des saphirs comme ils ne les ont jamais vus, grâce à cette exposition dont les commissaires scientifiques sont les gemmologues Olivier Segura, Directeur Scientifique de L’École des Arts Joailliers, et Billie Hughes, co-fondatrice du laboratoire Lotus Gemology et photographe primée. Les visiteurs y apprennent par exemple que les rubis et les saphirs sont en réalité la même espèce minérale, le corindon, avec une composition et une structure presque semblables. Ainsi le rubis d’un rouge éclatant ou le saphir aux multiples couleurs doivent leur coloration aux infimes quantités d’éléments chimiques qu’ils contiennent.

Les photomicrographies de Billie Hughes, présentées de manière interactive, permettent aux visiteurs d’observer au plus près les témoins de la naissance des gemmes, appelées « inclusions », de ces minéraux. Les halos arc-en-ciel du rubis birman, les « boules de neige » du saphir de Madagascar et même les motifs en étoiles du rubis trapiche ont, outre leur singulière beauté, beaucoup à nous dire. En effet, ces inclusions fournissent des indications essentielles sur chaque pierre précieuse : leur origine, leur composition naturelle ou synthétique, et même les traitements qu’elle a pu subir. Les photographies de Billie Hughes révèlent les profondeurs microscopiques des pierres et on ne peut qu’être ébloui par la découverte de cette vie intérieure secrète.

Afin d’illustrer l’alliance entre les dons de la nature et la créativité humaine, la très belle exposition de photos est accompagnée de rubis et de saphirs, présentés sous leur forme géologique naturelle (les minéraux bruts), mais aussi facettés dans des créations joaillières signées par plusieurs maisons de haute joaillerie. Au cours de leur visite, grâce aux médiateurs spécialement formés par L’École, les visiteurs apprennent à découvrir et reconnaître les indices géologiques d’une pierre, tant à l’oeil nu qu’à l’aide d’outils de gemmologie comme la loupe et le microscope. Ils découvrent comment les gemmes sont transformées par des lapidaires hautement qualifiés, puis serties par des joailliers. L’entrée est gratuite et les visites guidées en anglais, cantonais ou mandarin peuvent être réservées en ligne.

« Le plus souvent, on exalte les pierres précieuses pour leur beauté et leurs couleurs chatoyantes, mais nous voulons que le grand public aille au-delà de l’esthétique. Avant d’être ces pierres facettées que l’on admire dans les bijoux, elles sont « brutes », sans aucune intervention humaine, à part l’extraction de la roche mère. Elles témoignent de l’histoire de la Terre et des bouleversements de la Nature. Par cette exposition, nous invitons chacun – admirateur occasionnel ou inconditionnel des arts joailliers – à appréhender les pierres précieuses de différents points de vue », a confié Olivier Segura, Gemmologue et Directeur Scientifique de L’École des Arts Joailliers.

« Pour moi, la gemmologie est le croisement parfait des arts et des sciences, car une grande partie de notre travail de gemmologue est au service de la mise en valeur esthétique et artistique des pierres précieuses. Si mes photomicrographies sont en grande partie rendues possibles par les microscopes, les appareils professionnels et la manipulation de l’éclairage, l’outil le plus important pour apprécier la beauté des pierres reste l’oeil nu. J’espère que les visiteurs seront nombreux à voir et ressentir la magie des pierres et qu’ils pourront découvrir l’univers qui existe à l’intérieur de chacune d’elles », a dit Billie Hughes, co-fondatrice et gemmologue au laboratoire Lotus Gemology.
L’École Asie-Pacifique est ouverte tout au long de l’année et propose des cours répartis en trois grands thèmes : le Savoir-Faire des techniques joaillières, l’Univers des Pierres et l’Histoire du bijou. Les élèves souhaitant mieux comprendre le caractère singulier des pierres peuvent s’inscrire à des cours de gemmologie « à la carte ». Le cours « Découvrir les pierres » initie les élèves aux origines des pierres, à leur grande diversité et aux techniques d’extraction, tandis que le cours « Reconnaître les pierres » leur donnera les compétences pour différencier les pierres précieuses, à l’oeil nu et à l’aide d’outils professionnels. Un autre cours, en deux parties, porte sur la plus précieuse d’entre toutes : le diamant. On y aborde l’histoire et les légendes qui lui sont propres, ainsi que la science et la gemmologie.
 

Pour en savoir plus, pour s’inscrire aux cours de L’École Asie-Pacifique ou réserver une visite de l’exposition « Découvrir les pierres : Rubis & Saphirs », allez sur https://www.lecolevancleefarpels.com/hk ou envoyez un courriel à hk.lecole@vancleefarpels.com

- FIN –

Contacts médias
Louis Cheung : louis-kl.cheung@vancleefarpels.com / Tél :(852) 2987 2390               
Amy Chan : amy.chan@ogilvy.com / Tél: (852) 6255 1011

Notes à l’éditeur
Détails de l’exposition :
Titre de l’exposition : « Découvrir les pierres : Rubis & Saphirs »
Commissariat scientifique : Olivier Segura, Billie Hughes
Avec la participation du Dr Miro Ng, gemmologue et Professeur à L’École des Arts Joailliers Asie-Pacifique, Fondateur et Président du Centre for Gemological Research    
Exposition présentée par L’École des Arts Joailliers Asie-Pacifique, avec le soutien de Van Cleef & Arpels
Adresse : L’École des Arts Joailliers Asie-Pacifique, Unit 510A, 5F, K11 MUSEA, 18 Salisbury Road, Tsim Sha Tsui, Hong Kong
Dates de l’exposition : 10 juin 2020 – 30 septembre 2020
Horaires : Du lundi au samedi, de 12 h à 19h
Entrée sur réservation : Visites guidées en anglais, cantonais ou mandarin selon horaires spécifiques. L’inscription en ligne est obligatoire.

 
À propos de L’École des Arts Joailliers
Fondée en 2012 Place Vendôme, avec le soutien de la Maison de Haute Joaillerie Van Cleef & Arpels, L’École des Arts Joailliers a ouvert son deuxième campus permanent à K11 MUSEA, à Hong Kong, en novembre 2019. C’est la première initiative culturelle et éducative qui invite le grand public et les connaisseurs à découvrir l’univers des arts joailliers. Outre les cours dispensés tout au long de l’année dans ses campus de Paris et de Hong Kong, L’École a étendu son offre d’enseignement à l’international avec des cycles de cours, conférences, publications et expositions à Tokyo, New York ou Dubaï. L’École mène plusieurs programmes de recherche et a conclu des partenariats avec des musées et institutions d’enseignement supérieur, notamment le Musée des Arts Décoratifs (Paris), la Comédie-Française (Paris), l’École Boulle, l’École supérieure des Arts Appliqués et du Design (Paris), mais aussi le musée Liang Yi (Hong Kong). L’École met également à disposition des vidéos didactiques en ligne et une bibliothèque spécialisée dans les arts joailliers.

À propos de Billie Hughes
E. Billie Hughes a visité sa première mine de pierres précieuses à l’âge de deux ans, en Thaïlande. Diplômée de l’Université de Californie (UCLA), elle est devenue membre de l’Association de gemmologie de Grande-Bretagne en 2013. Elle a visité des dizaines de pays dans le cadre de ses recherches, notamment la plupart des principaux gisements de rubis et de saphirs du monde. Les photographies de Billie Hughes ont été publiées dans Terra Spinel, le Wall Street Journal, Ruby and Sapphire: A Collector’s Guide, Ruby and Sapphire : A Gemologist’s Guide, et Inside Out. Ses photographies de gemmes et ses photomicrographies ont été vues dans Gems & Gemology, Gemguide, Journal of the Gemmological Association of Hong Kong et le magazine InColor. Photomicrographe de talent, elle a remporté plusieurs prix décernés par Nikon Small World, Gem-A ou l’Université Clemson et a été lauréate du concours Close-Up Photographer of the Year. Billie Hughes est actuellement gemmologue et co-fondatrice du laboratoire Lotus Gemology à Bangkok, en Thaïlande.

À propos d’Olivier Segura
Olivier Segura est le Directeur Scientifique de L’École des Arts Joailliers, avec le soutien de Van Cleef & Arpels. Son parcours académique et professionnel unique mêle des compétences diversifiées dans le domaine des gemmes et du bijou. Il détient deux Masters de l’Université de Paris, l’un en biologie et géologie, l’autre en marketing et communication, ainsi qu’une certification de « Graduate Gemologist » du GIA, un DUG de l’Université de Nantes sur la luminescence orange du corindon (2012) et une expérience de terrain dans diverses parties du monde, avec notamment plusieurs séjours en Birmanie pour approfondir sa connaissance du marché des gemmes et établir des relations avec les personnes actives sur les sites d’extraction clés. De 2011 à 2018, en tant que directeur du Laboratoire Français de Gemmologie (LFG), Olivier Segura a contribué au rayonnement du laboratoire en recrutant de nouveaux collaborateurs, en utilisant des instruments plus performants et en gérant une équipe de gemmologues spécialisés dans les diamants, les gemmes et les procédés d’identification des perles. Il a aussi fondé une École de gemmologie qui a accueilli de nombreux étudiants chaque année. Il prend régulièrement part à des conférences et est invité comme intervenant sur de nombreux sujets de gemmologie. Olivier Segura oeuvre également dans plusieurs organisations internationales : il est le délégué de la France pour la CIBJO et vice-président de la Commission Perle, membre de la Commission de communication du RJC et représentant de la France à l’ISO pour les normes en joaillerie-bijouterie.

 

  • Padparadscha Sapphire – negative crystal
    © E. Billie Hughes / Lotus Gemology


  • Sapphire – fissures around crystals
    © E. Billie Hughes / Lotus Gemology


  • Affiche exposition Découvrir les pierres : Rubis & Saphirs


  • Billie Hughes
    Co-commissaire scientifique de l'exposition
    Gemmologue au laboratoire Lotus Gemology (Bangkok), Thaïlande


  • Olivier Segura
    Co-commissaire scientifique de l'exposition
    Directeur scientifique de L'École des Arts Joailliers
    © L’École des Arts Joailliers


  • BOUCLES D'OREILLES FEUILLES
    Van Cleef & Arpels, 1950
    Platinum, yellow gold, Mystery Set™ rubies for 19.81ct total, diamonds
    Van Cleef & Arpels Collection
    © Van Cleef & Arpels


  • BAGUE
    Platinum, one sugarloaf sapphire of 14.93ct (Sri Lanka), diamonds Courtesy of Faerber Collection © L’École des Arts Joailliers


  • BAGUE
    Platinum, one sugarloaf sapphire of 14.93ct (Sri Lanka), diamonds
    Courtesy of Faerber Collection
    © L’École des Arts Joailliers


  • RUBY
    Mogok, Myanmar (Burma)
    Pala International Collection
    © L’École des Arts Joailliers


  • RUBIS Prilep, Macedonia
    Pala International Collection
    © L’École des Arts Joailliers


  • GROS SAPHIR JAUNE Sri Lanka (Ceylon)
    Pala International Collection
    © L’École des Arts Joailliers


  • SAPHIR
    Sri Lanka (Ceylon)
    Pala International Collection
    © L’École des Arts Joailliers


  • “TRAPICHE”
    A stunning fixed star-like pattern glows in this trapiche ruby
    © E. Billie Hughes / Lotus Gemology


  • “UNDER PRESSURE”
    Calcite crystal inside a Burmese ruby showing polysynthetic twin planes
    © E. Billie Hughes / Lotus Gemology


  • “STACKED LADY”
    Thin films shine when illuminated with oblique fiber optic light in this Thai / Cambodian ruby
    © E. Billie Hughes / Lotus Gemology


  • “TECHNICOLOR”
    Polysynthetic twinning in this pink sapphire from Vietnam creates an explosion of color when viewed between crossed polars
    © Richard W. Hughes / Lotus Gemology


  • “ ‘SCUSE ME WHILE I PIERCE THE SKY”
    A negative crystal cuts through a fingerprint against a sky blue backdrop in this unheated Sri Lanka sapphire
    © E. Billie Hughes / Lotus Gemology


  • “WRITTEN IN STONE”
    A large negative crystal appears to have written a delicate pattern in this untreated sapphire from Sri Lanka
    © Wimon Manorotkul / Lotus Gemology


  • “SNOWBALL”
    Frosty melted “snowball” crystals provide evidence that this Madagascar sapphire was heat treated
    © E. Billie Hughes / Lotus Gemology


  • RUBY
    Baw Badan mine Mogok, Myanmar (Burma)
    Pala International Collection
    © L’École des Arts Joailliers


  • RUBY
    Baw Badan mine Mogok Myanmar
    Pala International Collection
    © L’École des Arts Joailliers


  • RUBY
    Mogok, Myanmar (Burma)
    Pala International Collection
    © L’École des Arts Joailliers


  • RUBY
    Mogok, Myanmar (Burma)
    Pala International Collection
    © L’École des Arts Joailliers


  • RUBY
    Mong Hsu, Myanmar (Burma)
    Pala International Collection
    © L’École des Arts Joailliers


  • RUBY
    Mong Hsu, Myanmar (Burma)
    Pala International Collection
    © L’École des Arts Joailliers


  • RUBY
    Jagdalek, Afghanistan
    Pala International Collection
    © L’École des Arts Joailliers


  • RUBY
    Jagdalek, Afghanistan
    Pala International Collection
    © L’École des Arts Joailliers


  • RUBY
    Muzaffarabad, Kashmir Valley, Pakistan
    Pala International Collection
    © L’École des Arts Joailliers


  • RUBY
    Muzaffarabad, Kashmir Valley, Pakistan
    Pala International Collection
    © L’École des Arts Joailliers


  • RUBY
    Prilep, Macedonia
    Pala International Collection
    © L’École des Arts Joailliers


  • SAPPHIRE
    Sri Lanka (Ceylon)
    Pala International Collection
    © L’École des Arts Joailliers


  • SAPPHIRE
    Sri Lanka (Ceylon)
    Pala International Collection
    © L’École des Arts Joailliers


  • GEM SAPPHIRE
    Myanmar (Burma)
    Pala International Collection
    © L’École des Arts Joailliers


  • GEM SAPPHIRE
    Myanmar (Burma)
    Pala International Collection
    © L’École des Arts Joailliers


  • FINE SAPPHIRE
    Sri Lanka (Ceylon)
    Pala International Collection
    © L’École des Arts Joailliers


  • FINE SAPPHIRE
    Sri Lanka (Ceylon)
    Pala International Collection
    © L’École des Arts Joailliers


  • LARGE YELLOW SAPPHIRE
    Sri Lanka (Ceylon) Pala International Collection
    © L’École des Arts Joailliers


  • SAPPHIRE
    Sri Lanka (Ceylon)
    Pala International Collection
    © L’École des Arts Joailliers


  • YELLOW SAPPHIRE
    Sri Lanka (Ceylon)
    Pala International Collection
    © L’École des Arts Joailliers


  • YELLOW SAPPHIRE
    Sri Lanka (Ceylon)
    Pala International Collection
    © L’École des Arts Joailliers


  • PILL BOX
    Van Cleef & Arpels, 1983
    Yellow gold, Mystery Set™ sapphires for 27.54ct total Van Cleef & Arpels Collection
    ©Van Cleef & Arpels


  • LEAF EARRINGS
    Van Cleef & Arpels, 1950
    Platinum, yellow gold, Mystery Set™ rubies for 19.81ct total, diamonds
    Van Cleef & Arpels Collection ©Van Cleef & Arpels


  • RING
    Van Cleef & Arpels, 1940
    Yellow gold, blue and yellow sapphires for 31.80ct total
    Van Cleef & Arpels Collection ©Van Cleef & Arpels


  • RING
    Van Cleef & Arpels, 1940
    Yellow gold, blue and yellow sapphires for 31.80ct total
    Van Cleef & Arpels Collection ©Van Cleef & Arpels


  • "ENTR'OUVERTE" RING
    Van Cleef & Arpels, 1956
    Yellow gold, platinum, one round diamond of 2.60ct, Mystery Set™ rubies for 7.19ct
    Van Cleef & Arpels Collection ©Van Cleef & Arpels"


  • "OISEAUX DE PARADIS" EARRINGS
    Van Cleef & Arpels
    White and rose gold, colored sapphires, emeralds, diamonds Van Cleef & Arpels
    © L’École des Arts Joailliers


  • "OISEAUX DE PARADIS" EARRINGS
    Van Cleef & Arpels
    White and rose gold, colored sapphires, emeralds, diamonds Van Cleef & Arpels
    © L’École des Arts Joailliers


  • "DAZZLING PETUNIA" BROOCH Carnet Jewellery
    Platinum, white gold, titanium, one violet sapphire of 10.11ct (Sri Lanka), purple and blue sapphires, diamonds
    Courtesy of Carnet Jewellery ©Carnet Jewellery


  • "DAZZLING PETUNIA" BROOCH
    Carnet Jewellery
    Platinum, white gold, titanium, one violet sapphire of 10.11ct (Sri Lanka), purple and blue sapphires, diamonds
    Courtesy of Carnet Jewellery ©Carnet Jewellery


  • PAIR OF CLIPS
    Cartier, circa 1925
    Platinum, white gold, two cabochon-cut sapphires, aquamarines, diamonds
    Courtesy of Faerber Collection
    © L’École des Arts Joailliers


  • PAIR OF CLIPS
    Cartier, circa 1925
    Platinum, white gold, two cabochon-cut sapphires, aquamarines, diamonds
    Courtesy of Faerber Collection
    © L’École des Arts Joailliers


  • GIARDINETTO BROOCH
    Bulgari, circa 1960
    Yellow and white gold, cabochon-cut rubies, sapphires, emeralds, turquoise, diamonds
    Courtesy of Faerber Collection
    © L’École des Arts Joailliers


  • GIARDINETTO BROOCH
    Bulgari, circa 1960
    Yellow and white gold, cabochon-cut rubies, sapphires, emeralds, turquoise, diamonds
    Courtesy of Faerber Collection
    © L’École des Arts Joailliers


  • SPRAY BROOCH
    Circa 1960
    Platinum, white gold, pear-shaped rubies for around 15ct total (Myanmar), diamonds
    Courtesy of Faerber Collection
    © L’École des Arts Joailliers


  • SPRAY BROOCH
    Circa 1960
    Platinum, white gold, pear-shaped rubies for around 15ct total (Myanmar), diamonds
    Courtesy of Faerber Collection
    © L’École des Arts Joailliers


  • EARRINGS
    Circa 1950
    Platinum, white gold, 20 oval-cut rubies for around 10ct total (Myanmar), diamonds
    Courtesy of Faerber Collection
    © L’École des Arts Joailliers


  • EARRINGS
    Circa 1950
    Platinum, white gold, 20 oval-cut rubies for around 10ct total (Myanmar), diamonds
    Courtesy of Faerber Collection
    © L’École des Arts Joailliers


  • ANTIQUE NECKLACE
    Circa 1820
    Silver, yellow gold, cushion-cut sapphires for around 100 carats total (Sri Lanka), diamonds
    Courtesy of Faerber Collection
    © L’École des Arts Joailliers


  • RING
    Platinum, cushion-cut ruby of 3.96ct (Madagascar), diamonds
    Courtesy of Faerber Collection
    © L’École des Arts Joailliers


  • RING
    Platinum, cushion-cut ruby of 3.96ct (Madagascar), diamonds
    Courtesy of Faerber Collection
    © L’École des Arts Joailliers


  • RING
    Harry Winston, circa 1995
    Platinum, yellow gold, one sugarloaf ruby of 15.66ct (Myanmar) (Burma), diamonds
    Courtesy of Faerber Collection
    © L’École des Arts Joailliers


  • RING
    Harry Winston, circa 1995
    Platinum, yellow gold, one sugarloaf ruby of 15.66ct (Myanmar) (Burma), diamonds
    Courtesy of Faerber Collection
    © L’École des Arts Joailliers


  • RING
    Harry Winston, circa 1995
    Platinum, yellow gold, one sugarloaf ruby of 15.66ct (Myanmar) (Burma), diamonds
    Courtesy of Faerber Collection
    © L’École des Arts Joailliers


  • RING
    Platinum, one cushion-cut ruby of 7.71ct (Myanmar), diamonds
    Courtesy of Faerber Collection
    © L’École des Arts Joailliers


  • RING
    Platinum, one cushion-cut ruby of 7.71ct (Myanmar), diamonds
    Courtesy of Faerber Collection
    © L’École des Arts Joailliers


  • RING
    Platinum, one sugarloaf sapphire of 14.93ct (Sri Lanka), diamonds
    Courtesy of Faerber Collection
    © L’École des Arts Joailliers


  • SWAN CLIP
    Van Cleef & Arpels, 1989
    Yellow gold, Mystery Set™ rubies, diamonds, emerald
    Courtesy of Friman & Stein
    © L’École des Arts Joailliers


  • SWAN CLIP
    Van Cleef & Arpels, 1989
    Yellow gold, Mystery Set™ rubies, diamonds, emerald
    Courtesy of Friman & Stein
    © L’École des Arts Joailliers


  • NEVADA EARRINGS
    Van Cleef & Arpels, 1972
    Yellow gold, sapphires, diamonds
    Courtesy of Friman & Stein
    © L’École des Arts Joailliers


  • NEVADA EARRINGS
    Van Cleef & Arpels, 1972 Yellow gold, sapphires, diamonds
    Courtesy of Friman & Stein
    © L’École des Arts Joailliers


  • JARDIN DE GLACE SECRÈTE WATCH
    Van Cleef & Arpels
    White gold, one oval-cut sapphire of 10.30 carats (Sri Lanka), sapphires, turquoise, mother-of-pearl, diamonds and quartz movement.
    © L’École des Arts Joailliers


  • JARDIN DE GLACE SECRÈTE WATCH
    Van Cleef & Arpels
    White gold, one oval-cut sapphire of 10.30 carats (Sri Lanka), sapphires, turquoise, mother-of-pearl, diamonds and quartz movement.
    © L’École des Arts Joailliers


  • Scénographie de l'exposition "Découvrir les pierres précieuses : Rubis & Saphirs"
    © L’École des Arts Joailliers


  • Scénographie de l'exposition "Découvrir les pierres précieuses : Rubis & Saphirs"
    © L’École des Arts Joailliers


  • Exposition "Découvrir les pierres précieuses : Rubis & Saphirs"
    Photomicrographies de Billie Hugues
    © L’École des Arts Joailliers


  • École des Arts Joailliers Asie-Pacifique
    Librairie et salle vidéo
    © L’École des Arts Joailliers


  • Exposition "Découvrir les pierres précieuses : Rubis & Saphirs"
    Table d'expérimentation
    © L’École des Arts Joailliers


  • Exposition "Découvrir les pierres précieuses : Rubis & Saphirs"
    Expérience à la loupe à la table d'expérimentation
    © L’École des Arts Joailliers


  • Exposition "Découvrir les pierres précieuses : Rubis & Saphirs"
    Expérience au microscope à la table d'expérimentation
    © L’École des Arts Joailliers


  • Exposition "Découvrir les pierres précieuses : Rubis & Saphirs"
    Expérience au microscope à la table d'expérimentation
    © L’École des Arts Joailliers


  • Exposition "Découvrir les pierres précieuses : Rubis & Saphirs"
    Observation des pierres brutes à la table d'expérimentation
    © L’École des Arts Joailliers


  • Exposition "Découvrir les pierres précieuses : Rubis & Saphirs"
    Microscope à la table d'expérimentation
    © L’École des Arts Joailliers

Crédit photos : L’Ecole des Arts Joailliers (sauf indication contraire dans la légende de la photo).